La PL17, une timide évolution 

 

Petites retouches esthétiques

    Au début de l'été 1959, Panhard présente la PL17, qui succède à la Dyna dont elle est an réalité très proche, puisqu'il ne s'agit en fait que de retouches esthétiques aux parties avant et arrière.

 

La Belgique démarre la production

  C'est à notre pays que revient la faveur d'assembler la première série des PL17, toujours        disponibles en versions Luxe et Grand Luxe, et dont les prix n'ont pas varié. Mais cette fois,

  la gamme va s'étoffer rapidement, avec l'apparition des options "moteur Tigre et "coupleur    Jaeger". Si les ventes avaient nettement progressé en 1957 (725 voitures vendues), puis an 1958 (1.269), elles avaient stagné en 1959 (1.271)

 

Augmentation des ventes

    Citroën devient troisième importateur en Belgique...

   

 

 

Avec la PL17, ces ventes vont faire un nouveau et spectaculaire bond en avant, avec 3.911 voitures écoulées au cours de l'année 60, ce qui permet à Panhard de se placer au 12ème rang du classement par marques, et à la S.B.A. Citroën de devenir le troisième importateur belge, juste derrière General Motors (520.206) et Ford (17.551).

Un résultat inespéré, dû aux constants efforts de la société Citroën pour accroître le réseau et la production des usines de Forest, dont l'expérience est déjà longue, puisqu'elle a débuté en 1926. Les agrandissements dont l'usine de Forest fait l'objet depuis 1955 ont permis d'augmenter de façon importante la production journalière : de 41 véhicules par jour en janvier 1958, elle est passée à 160 par jour en mai 1960.

 

... mais grâce à la PL17 !

 

 

     Il n'est pas exagéré de dire que le franc succès remporté par la Dyna, puis par la PL17, a fortement contribué à cette hausse spectaculaire des cadences de production.  


    Monte-Carlo  1961

 

L'année 1961 débute donc dans l'euphorie, d'autant plus qu'en janvier de cette année, les trois premières places au classement général du Rallye de Monte-Carlo sont enlevées par des PL17 de série !

La compétition, on connaît d'ailleurs avenue d'Ivry, car depuis ses débuts, le  petit Flat-Twin Panhard a déjà remporté plus de mille victoires dans les épreuves les plus diverses, que ce soit sur des voitures de la marque, sur les célèbres DB, les Panhard-Monopole  ou d'autre encore.

 

    Année  1962

  Depuis l'automne, la PL17 a légèrement évolué, les portières avant s'ouvrent maintenant    "dans le bon sens", et le cabriolet PL17 qui succède au Dyna fait enfin son apparition au sein    de la gamme. En Belgique, il est proposé au prix de 119.500 FB. Livrable exclusivement en  version Tigre, il séduira quinze amateurs chez  nous. 

 

 

      

Année  1963

 

     A l'automne 1962, le modèle évolue grâce à une série d'améliorations ayant trait à la présentation, et un vaste break PL17 nouveau modèle  apparaît.